actualités

Changement de domaine !

Il y a quelques semaines, nous avons entrepris de changer de nom de domaine pour :

  • Simplifier nos adresses emails génériques comme celles de chaque membre de l’équipe
  • Disposer d’une url plus facile à renseigner sur les navigateurs pour retrouver notre site web (à ce sujet avez-vous remarqué sa nouvelle identité visuelle ?)
  • Profiter des nouveaux noms de domaines accessibles sur le marché en phase avec nos activités dans le domaine informatique
  • Faciliter le SEO (Search Engine Optimization) et permettre à un plus grand nombre d’internautes de nous retrouver en première page sur les principaux moteurs de recherche. ET même en première ligne si vous tapez idema.si

Idema-goup.com a donc laissé la place à idema.si ! si comme système d’information bien sûr !

Les résultats ne se sont pas fait attendre et notre audience s’est immédiatement améliorée. De plus,  avec l’ajout de quelques publications, les indicateurs se sont montrés très positifs. Tout cela bien entendu en droite ligne avec l’ensemble des « surprises » que nous vous annoncions dans notre billet du 3/06/20 intitulé « Plutôt bien » !

Ce qui nous a surpris en revanche c’est la grande difficulté à renseigner les profils des nombreuses plateformes et espaces fournisseurs auxquels nous sommes inscrits.

En téléphonie, Assurance, Banque, Fourniture d’énergie, sociétés de voyages et de transports, agence de location, approvisionnement en tous genres… . A part quelques rares cas (notamment dans le domaine bancaire, nous tenons d’ailleurs à les féliciter), la plupart de ces plateformes dites « digitales » semblent avoir négligé les fonctionnalités de changement d’identifiant mail. Il est très souvent impossible de modifier rapidement ces données ou dans le meilleur des cas, l’opération est extrêmement  chronophage.

Certes, une adresse mail peut être interprétée comme un identifiant unique, et donc présenter des caractéristiques de sécurité particulière, mais dans la plupart des cas il semble que cette possibilité de modification ne soit pas correctement implantée et mal Testée. Et quand il n’existe pas de support disponible ou d’interlocuteur identifié pour vous venir en aide, le problème devient un véritable casse-tête. Là où nous estimions que ces changements d’adresse seraient réglés en quelques minutes, nous avons dû consacrer au moins 15 mn par fournisseur pour effectuer ces changements, soit 3 jours « équivalent temps plein » ! Le plus inquiétant, c’est le traitement même de ces données, qui sont par essence des données personnelles et qui visiblement ne sont pas parfaitement cartographiées, puisqu’il faut souvent envoyer plusieurs demandes à différents services pour que le nécessaire soit fait. Ainsi des applicatifs qui semblaient se présenter comme de belles réalisations se sont montrés au final bien mal conçus et dommageables pour l’image des entreprises concernées.

Mais surtout ce qui se cache derrière ces dysfonctionnements, c’est encore un problème de Data et de Modèle Conceptuel de Données (MCD). C’est en quelque sorte, le moteur de l’applicatif, l’architecture de l’outil qui organise les données les unes vis-à-vis des autres. Et de ce point de vue ,si le digital a considérablement fait évoluer l’ergonomie des interfaces pour un meilleur confort de l’utilisateur, il semble trop souvent négliger l’importance d’un bon MCD. C’est comme livrer une Ferrari avec un moteur de 2 CV…. Alors chers fournisseurs quand vous souhaitez offrir à vos clients de belles interfaces exigez un bon MCD ! C’est indispensable, même si le sujet n’est pas au demeurant aussi « sexy » de prime abord il est fondamental de bien le traiter dès le début du projet.

Imaginez une bonne recette de dinde de Noël, mal écrite malgré la beauté du plat…. L’ambiance avec vos convives risque de gâcher la fête. Alors profitez bien de vos proches, même s’ils ne pourront pas être aussi nombreux que d’habitude cette année et permettez leur de se régaler avec de bons mets correctement préparés et goutés.

Très bonnes fêtes à tous.

Image Source : google analytics audience site idema.si – synthèse géographique au 21/12/20

Déconfinez-vous !

Allez disons le franchement, cette période de deuxième confinement n’est pas très drôle ! Elle n’est peut-être pas aussi sévère que la première mais elle met le moral et l’organisation de beaucoup à rude épreuve. Et je ne parle pas des commerces et activités dits « non essentiels » qui vivent un moment particulièrement délicat. J’en profite pour les saluer et pour les féliciter pour l’abnégation et la créativité dont ils font preuve pour passer ce cap. 

De notre côté, je ne reviendrai pas sur la manière avec laquelle nous vivons cette période mais comme j’ai pu l’écrire dans un précédent billet «nous allons plutôt bien ». 

Nos clients sont bien présents. Ils nous sollicitent, nous confirment leur confiance et nous appellent pour prendre de nos nouvelles. J’en profite pour les remercier à nouveau. 

Donc TOUT VA BIEN ? Non bien-sûr tout n’est pas parfait. Cette situation est également un peu délicate à appréhender pour nous. Mais c’est davantage au travers de notre relation avec nos fournisseurs et partenaires
Quelle que soit la structure en question, ces derniers mois ont révélé deux scénarii. Nous avons ainsi pu distinguer les structures déjà bien organisées et/ou à l’écoute de leurs clients de celles qui n’ont pas su profiter de ces dernières semaines pour améliorer leurs process et leurs traitements clients. Dans le premier cas nos partenaires se sont révélés de véritables ressources de gains de productivité et d’amélioration de nos activités. Dans le second cas, la désorganisation constatée et/ou l’absence d’écoute nous ont suffisamment pénalisés pour nous contraindre à faire des choix pour poursuivre sereinement notre développement. 

Et puis nous avons également découvert et re-découvert de nouveaux partenaires particulièrement dynamiques, agiles et efficaces où la parole donnée et l’engagement ne sont pas de vains mots. Nous voudrions citer en particulier la société EVERDATA, située à Montigny le Bretonneux, qui est devenu en très peu de temps un véritable partenaire pour ses solutions d’infrastructure informatique cloud et hybride, ses conseils et la qualité de son accompagnement pour l’intégration et le déploiement des solutions Office 365. 

Un petit clin d’œil également à une vieille connaissance, la société MAGMA qui se bagarre comme toujours en commando de l’Evènementiel et redouble de créativité pour proposer des offres plus innovantes que jamais. N’hésitez pas une seconde à écouter leur dernier blog sur le métier de chef de projet dans une agence comme la leur https://www.youtube.com/watch?v=T1fhJubC6hc&feature=youtu.be 

Citons également Paul GiLLET et son agence MilleSoixanteQuatre, agence conseil en communication influence & inbound pour ses précieux conseils. 

Mais aussi nos partenaires financiers et bancaires (Et oui !) et pour terminer une petite pépite, le blog de Paul LOUBLIER, consultant chez ISOCHRONIX, ex-étudiant rencontré à l’YNOV Aix en 2018, lors d’une de nos formations à la Business Intelligence et au Big Data. Paul publie beaucoup de choses très intéressantes et souvent amusantes (comme quoi, l’un peut aller avec l’autre)  

Nous nous sommes inspirés de sa publication « Dites le avec des chatons » pour cet article. 

Alors de grâce, faites comme eux « Déconfinez-vous » ! Bien sûr pas physiquement ! Continuez vos efforts pour enrayer la propagation de ce sale virus, respecter les gestes barrières. MAIS DECONFINEZ-VOUS dans vos têtes ! Innovez, amusez-vous et écoutez vos clients ! 

A bientôt. 

Big Data ou Big Bazar ?

Le Big Data est à la mode… jusqu’à prétendre même que ce pourrait être une porte d’entrée à l’Intelligence Artificielle
N’avons-nous déjà pas des systèmes de navigation assistée et des logiciels de changements de voie dépendant de données enregistrées et analysées en temps réel…

Les mécanismes de collecte sur les individus comme sur les objets se multiplient. Les outils mobiles et multimédias ont engendré de nouveaux usages de communication. C’est la course à l’événement. Et la démultiplication des données numériques accélère cette frénésie de quête de la moindre information. Nous absorbons des données jusqu’à l’indigestion… Mais que retenons-nous vraiment, et plus, qu’en faisons-nous ?

Cette explosion quantitative d’informations de provenance, de nature et de format différents ne doit pas nous éloigner tant de ce qu’elles portent que de ce qu’elles nous apportent. La récupération convulsive de données n’est pas une fin en soi si elle ne permet pas de restituer « de la matière ». Sans qualité, la quantité n’est rien !

Il n’est donc pas seulement question de concevoir de nouveaux ordres de grandeur en termes de capture, de partage et de stockage, mais bien de faciliter des prises de décision et de réduire tout type de risque par des outils d’analyse et de présentation toujours plus synthétique.

Il ne s’agit pas simplement de compulser des données en augmentation constante, encore faut-il leur donner du sens. Car au-delà même de la véracité et de la fiabilité de l’information, préambule à toute étude, il importe de les authentifier, de les contextualiser pour des analyses toujours plus personnalisées et prédictives.

Aussi, loin d’abandonner nos méthodes de modélisation, importe-t-il de les adapter à ces nouvelles masses de volume aux formes hétérogènes, sans oublier bien-sûr d’axer nos réflexions sur les temps de réponse, sans confondre vitesse et précipitation car le temps réel doit intégrer et gérer jusqu’à l’incertitude !

Sans nier l’importance des logiciels de requête, l’exploitation réactive des données ne peut faire l’impasse sur leur organisation dans une architecture structurée.

Assistant(e) #Chef(fe) de projet Web

iDeMa, société spécialisée en développement web métier sur-mesure, recherche pour renforcer son équipe et répondre à la demande croissante de sa clientèle, un assistant chef(fe) de projet web pour

  • Identifier et spécifier les besoins des clients
  • Participer à l’étude et au développement des solutions
  • Réaliser les tests d’intégration et de validation
  • Assurer la maintenance corrective et évolutive
  • Traiter le support de niveau 2 et proposer des solutions ad hoc

Dès votre intégration vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé dû à notre taille, notre organisation mais aussi nos expériences grands comptes et universitaires.

Chez iDeMa les relations humaines ne sont pas un vain mot. En 10 ans elles ont fait la force de notre organisation et de notre offre. Notre équipe œuvre communautairement à l’ensemble des projets de ses clients. L’équipe est responsable de tous. Chaque membre est responsable de l’équipe. Nous rejoindre exige que vous partagiez ces valeurs avec nous.

De formation supérieure (Bac + 5 min) en informatique ou scientifique mais avec de réelles expériences informatiques réussies, vous êtes pédagogue, autonome et curieux et vous disposez d’un bon niveau rédactionnel. De la rigueur et de l’engagement seront également indispensables.

Conditions :

Intéressement, Plan d’épargne

Après un an en tant que consultant junior vous accéderez au statut de Cadre directement impliqué dans les décisions et la bonne marche du développement de l’entreprise. Vous serez directement intéressé au bénéfice trimestriel de l’entreprise.

Lieu :

Le poste est basé dan nos locaux de TRETS (Région PACA – Bouches du Rhône)

Contact :

Merci d’adresser CV et lettres de motivation à recrutement@idema.si sous la référence ASSCP_WEB001


Que des « numéro 1 » !

Considérant la situation sanitaire actuelle, l’année de nos 10 ans d’existence ne sera pas celle que nous avions imaginée. Qu’importe, nous nous portons plutôt bien !

Nous vous invitons d’ailleurs à relire l’article http://idema.si/plutot-bien/ écrit à l’issue du confinement rappelant les avantages de notre organisation, particulièrement bien adaptée à cette conjoncture avec les nouvelles technologies .

Nous avons malheureusement dû reporter sine die l’évènement que nous avions envisagé autour de nos activités de développement sur-mesure, de data architecture et de data science. En effet, Il nous a semblé hasardeux de réunir plusieurs personnes parmi nos clients sans savoir si une telle opération n’allait pas être finalement annulée au dernier moment. Mais ce n’est que partie remise. Nous trouverons bien d’autres occasions…

Pour autant, l’année du dixième anniversaire d’iDeMa reste une période importante de rétrospection et de réflexion. Aussi, c’est avec une certaine fierté que nous partageons avec vous le résultat de cette analyse.Il porte sur ce qui rapproche nos clients. Ce sont TOUS DES « NUMERO 1 » ! Et oui, quel que soit leur domaine d’activité nos clients sont « numéro 1 » dans leur secteur. Notre stratégie de garantir à tous une totale exclusivité depuis quelques années s’est révélée gagnante puisqu’ils collaborent en toute confiance avec nous, bénéficiant éventuellement des travaux développés pour d’autres sans risque industriel et intellectuel.

A l’époque, ce pari était audacieux pour ne pas dire risqué, puisqu’en promettant à chacun de nos clients l’exclusivité sans contrepartie, nous nous interdisions d’être de facto spécialisés dans un domaine particulier. Notre réponse est toujours la même ! « Quand nous travaillerons avec chacun des leaders de leur marché, iDeMa sera une entreprise florissante ». Certes, le chemin est plus long, mais il est au final bien plus enthousiasmant et valorisant. Même si nos activités se sont recentrées sur le développement sur-mesure et la Data (http://idema.si/changement-de-cap/) , nous restons, encore une fois, sans spécialisation fonctionnelle mais bien experts de notre métier, au service de celui de nos clients.

Aussi, sans tous les citer nous tenons à remercier ceux qui nous font confiance depuis plusieurs années pour certains et plus récemment pour d’autres, avec par ordre alphabétique :

AIRBUS HELICOPTERS, BPCE LEASE, CANAL PLUS, CFAO MOTORS – LOXEA, MERCEDES, SAFRAN AEROSYSTEMNS SERVICES…

…Plutôt bien…

Ces dernières semaines nous avons été très sensibles aux messages de nos clients et de nos partenaires pour prendre de nos nouvelles. Nous nous sommes également préoccupés de la santé de chacun et des difficultés que nos organisations respectives subissaient.

Nous allons plutôt bien, même très bien. Nous serions presque gênés d’avoir le sentiment étrange d’être particulièrement bien adaptés à cette situation. Nous pratiquons depuis de nombreuses années le travail à distance grâce notamment aux nouvelles technologies comme celles du digital et du cloud. Pour une fois les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés.

Nous avons poursuivi nos projets de développement, nos prestations de support et d’assistance. Les premières semaines du confinement se sont même avérées assez chargées, puis une certaine accalmie est venue. Enfin l’activité est redevenue trépidante.

Ce qui nous a sans doute le plus manqué ? Echanger avec nos clients en face à face ! Car même si le télétravail est facilité chez iDeMa , il a bien fallu renoncer à vous voir pendant quelques temps. Aussi, avons nous mis à profit ces quelques semaines pour :

  • Accélérer la finalisation de très beaux projets
  • Préparer la reprise de ceux en sommeil
  • Optimiser les solutions existantes, pour nous-mêmes comme pour nos clients
  • En tester d’autres
  • Parfaire nos méthodes de travail
  • Renforcer notre structure financière par une augmentation de capital
  • Lancer de nouveaux projets de R & D
  • Et définir une offre spécialement dédiée aux PME. Mais chuutttt c’est un secret.

Et même si nous avons renoncé à organiser l’évènement que nous envisagions pour fêter nos 10 ans, nous allons essayer de vous réserver d’autres surprises.

Alors à très bientôt !

10 ans !

Cette année iDeMa fêtera ses 10 ans !

C’est l’occasion pour nous de porter un regard sur nos réussites et la poursuite de nos efforts.

Quand on nous demande ce qui nous différencie, la tentation est de répondre, méthodologie, réactivité, savoir-faire, expérience… Comme tout le monde en fait ! Oui, bien sûr, mais nous mesurons au travers de nos expériences, les gains réalisés par nos clients.

Nous appliquons des méthodes projets confirmées que nous enseignons à des étudiants en licence, master informatique et en ingénierie digitale. Nous éprouvons ces méthodes et les enrichissons des apports que ces jeunes partagent avec nous. Nous transmettons comme nous apprenons.

Nous les invitons également à participer à certains de nos projets. Nous veillons à garder le même état d’esprit qu’eux. C’est-à-dire expérimenter, chercher, trouver et identifier les meilleures solutions, innovantes certes, et bien évidemment efficaces.

Notre passion pour la techno se conjugue toujours avec notre amour du respect des règles de l’art.
Les résultats sont là, nous citerons particulièrement :

• Le développement d’un système de gestion des worflow de maintenance documentaire chez un équipementier aéronautique sans offre équivalente, même parmi les plus gros acteurs de l’informatique
• un projet digital multi-plateforme pour l’un des leaders de la diffusion de programmes tv média : aucune offre concurrente existante mieux-disante malgré un benchmark rigoureux ,
• La réalisation, pour l’un des hélicoptéristes leaders mondiaux, d’un développement de deviseur amorti en 6 mois et une réduction du cycle de vente de l’offre de training de 28 jours,
• la possibilité, pour un constructeur automobile premium, d’adresser l’offre de formation la plus précise et personnalisée à chaque point de vente de son réseau, par la mise en place d’une informatique décisionnelle sur-mesure. Gains : +40% d’activité !
• le développement et le déploiement d’une solution de réseau social d’entreprise avec 90% d’utilisateurs actifs en 15 jours pour l’un des acteurs de la publicité multimédia, quand les leaders du marché se félicitent de compter 20% d’utilisateurs actifs après 2 ans.

Notre engagement : toujours penser aux intérêts de notre client avant de penser au notre, au détriment même de la prise de commande.
La fidélité de nos clients, grands noms de l’industrie aéronautique, automobile, de la Banque et des médias, en est la meilleure traduction. Souhaitons que nous puissions conserver cette volonté 10 ans encore.

Pas si loin

Les fêtes de fin d’année approchent et c’est pour nous l’occasion de vous souhaiter le meilleur pour vous-mêmes, vos proches, vos familles et vos ami(e)s.

C’est l’occasion de vous rappeler que rien n’est si loin ; ces proches, familles et ami(e)s, justement. Alors profitez d’eux du mieux que vous le pouvez.

Vos rêves, vos ambitions ne sont pas si loin de vos réalités concrètes si vous décidez d’aller chercher juste derrière la colline, juste derrière la montagne. C’est un peu ce que nous essayons de faire, et cette photo, prise à quelques lieues de notre bureau de Trets l’illustre assez bien. A quelques kilomètres, vous pouvez apercevoir le parc du Mercantour, comme à porté de main et pourtant il est à plus de 180 km…

Cette année encore nous avons été particulièrement fiers de vos rèves, des projets que vous nous avez confiés et que nous avons partagés ensemble. Nous vous souhaitons encore plus de rèveries et comme le disait Romain Gary  » Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité. »

Bien à vous.

« C’était un 26 mars 2019 » Big Data, Big Data, épisode 2

Ce 26 mars 2019, « pour l’histoire » nous avons eu le plaisir de recevoir un mail de notre client Canal+ Afrique nous informant de la réalisation de la première intervention de technicien sur AlonwApp (oui oui Zakaria, on parle de toi).

Alon quoi ? AlonwApp !

Depuis plusieurs années nous travaillons avec les équipes de Canal+ Afrique au développement, puis aux demandes d’évolution fruits de l’expérience des utilisateurs. Alonwa est une application qui permet d’affecter des interventions d’installation et de maintenance pour la réception des programmes de la chaine payante.
Cette application est destinée à plusieurs milliers de techniciens répartis sur 13 pays d’Afrique Subsaharienne et Madagascar ! Elle :

  • affecte les interventions issues du CRM de Canal+
  • identifie les techniciens disponibles, compétents et disposant du matériel suffisant, en fonction de leur zone d’intervention GEOLOCALISEE
  • enregistre la réalisation de l’intervention
  • ordonne le paiement des techniciens au SI Canal (SAP)
  • suit l’indice de satisfaction des clients.

Intégrant deux web services (un en entrée pour le CRM et un second en sortie pour SAP) Alonwa remonte les indicateurs de performance du technicien jusqu’au siège Français sur 7 niveaux hiérarchiques avec gestion de la structure du réseau. Dès sa première version Alonwa intègre des technologies web et sms ! La seconde a consisté en une refonte globale avec migration de la technologie MySQL vers PostgreSQL.

La dernière et celle pour laquelle nous avons reçu ce si sympathique mail, est une version mobile pour Android synchronisée avec la version desktop et permettant de faciliter encore plus le travail du technicien :

  • pour la géolocalisation des interventions
  • pour l’intégration des photos relatives aux installations
  • le scan des codes-barres des équipements
  • la remontée directe de l’indice de satisfaction client
  • la signature du client.

Entendu ! Mais quel rapport avec le Big Data ? Et bien avec cette réalisation appelée AlonwApp, les données présentent une plus grande variété :

  • du texte certes,
  • mais aussi des cartes
  • des photos
  • des codes barres
  • une vraie remontée de la note client (réellement peu remontée jusqu’à présent)…

La variété de ces données implique qu’elles soient structurées ou ordonnées différemment. Alonwa avait été développé suivant un modèle de base de données relationnelle structurée sophistiqué mais classique. AlonwApp a été développée sur un modèle de base de données semi-structurée (ou moins structurée si vous préférez) comme le sont les Data base du Big Data ; des données NoSQL, c’est-à-dire pas seulement SQL. Le plus fort c’est que les deux modèles travaillent ensemble en mode synchronisé et non synchronisé pour pallier les soucis de connexion internet locaux.

Alors AlonWapp Big Data ? Non bien sûr! D’abord on est loin des volumes du Big Data (quelques Go seulement). Et cette petitesse des volumes n’implique pas la mise en place d’une infrastructure spécifique comme celle du Big Data. Enfin Alonwa at AlonWap sont des applications métiers ! Faire du Big Data c’est aussi mettre en place un environnement spécifique de collecte des données pour les analyser : un Data Lake ou super Data Warehouse.

Quoi qu’il en soit le monde des données a vraiment changé !

Dans le prochain épisode nous parlerons peut-être de structure et d’infrastructure ! A voir en fonction des scénaristes !

Et si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à inviter vos contacts à s’inscrire sur notre newsletter http://idema.si/contact-2/
Pour revoir l’épisode 1 : http://idema.si/big-data-big-data-big-data-episode-1/